Le Vieil Homme et la guerre, avis de lecture

Un avis de lecture de Roxanne Tardel. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis ».

J’ai fait deux choses le jour de mes soixante-quinze ans : je suis allé sur la tombe de ma femme. Puis je me suis engagé.

À soixante-quinze ans, l’âge requis, John Perry n’est pas le seul à intégrer les Forces de défense coloniale, billet pour les étoiles, mais sans retour. Rien ne le retient plus sur Terre. Combien d’années peut-il espérer vivre ? S’engager, c’est protéger l’expansion de l’humanité dans la Galaxie, retrouver une seconde jeunesse et, à l’issue du service, obtenir le statut de colon sur une planète nouvelle. Mais qu’advient-il réellement de ces recrues ?

J’ai beau ne pas être une très grande fan de SF, ce roman fut une très bonne découverte. Mentionnons juste au passage qu’il a manqué de peu le prix Hugo, et vous aurez déjà une petite idée de la qualité du machin.
Avant de commencer, je tenais également à souligner la qualité de la traduction du titre (qui est ce qui m’a attiré l’œil au premier abord), le jeu de mots n’existant pas du tout en anglais (« Old Man’s War ») mais que je trouve vraiment excellent.

« Le Vieil Homme et la guerre » est donc un récit de SF militariste, l’auteur a d’ailleurs affirmé s’être inspiré du roman de Heinlein « Étoiles garde à vous », pour l’écrire, et notamment des quatre règles qu’il en a retenu pour créer des personnages et un récit centré autour d’eux.
Nous débutons donc sur Terre en compagnie de John Perry, notre héros narrateur, âgé de 75 ans, qui après avoir dit adieu à la tombe de sa femme part s’engager dans les Forces de Défense Coloniales (FDC). Il va rapidement découvrir toutes les avancées technologiques que possèdent les FDC, et notamment comment l’armée compte faire de son vieux corps un écrin pour un soldat digne de ce nom.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Strange fruit, avis de lecture

Un avis de lecture de Catherine Loiseau. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis ».

J’ai découvert ce comic grâce à l’émission « L’Imaginarium » sur RPL, qui chaque semaine présente une sélection jeux vidéo, cinéma et comics sur les cultures de l’imaginaire. Cédric, qui anime la chronique comics, a présenté Strange Fruit de la manière suivante : imaginez que Superman ait été noir et ait débarqué dans le Mississippi des années 20, en pleine ségrégation raciale. Il n’en fallait pas plus pour piquer mon intérêt.

Le titre fait référence à une chanson de Billie Holliday :

Southern trees bear strange fruit
Blood on the leaves and blood at the root
Black bodies swinging in the southern breeze
Strange fruit hanging from the poplar trees…

Vous l’aurez compris, les « fruits étranges » que les arbres portent, ce sont les corps des noirs pendus par le Ku Klux Klan…

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Sortie de D’Une Terre à Une Autre, d’Andréa Deslacs

Nous sommes très heureux de vous annoncer la sortie du tome 3 du cycle Heaven Forest, D’une Terre à Une Autre, en versions papier et numérique dans notre boutique.

Voici la quatrième de couverture :

Après une nuit à feu et à sang sur les quais, la journée de jeudi sera-t-elle plus calme à Darkwood et dans la Grande Forêt ? Sans doute pas…
Le Cerf et ses compagnons d’infortune ne sont pas au bout de leur peine dans leur quête au sein des bois sombres d’Another. Le danger les guette et peut se cacher derrière le moindre tronc.
Le périple de l’inspecteur Rhys Overlake, accompagné de la revêche veuve Lisbeth Other, n’est pas non plus une promenade de courtoisie. Les ruelles sordides du quartier de Filenza n’ont pas gagné leur surnom de « jungle » sans raison. Mais pour résoudre le mystère « Else Other », il faut être prêt à se frotter à d’inquiétants individus.
Ça s’agite vraiment en Heaven Forest. Les esprits s’échauffent et le spectre du passé et de la Grande Peste hante les esprits. Camps angéliques et sacrifiés resserrent leurs rangs et chacun se tient prêt.

À l’orée d’une possible nouvelle guerre, la vérité sur les meurtres des derniers jours paraît pourtant à portée de main.

N’hésitez pas à vous plonger dans ce cycle original et très riche en intrigues et rebondissements !

Bonne lecture !

Sortie de la version papier de Nouvelles de Kerys, de Catherine Loiseau

Après la version numérique, vous pouvez dès à présent commander la version papier du recueil de nouvelles de Catherine Loiseau !

Pour rappel, Nouvelles de Kerys est un recueil de 6 nouvelles steampunk. Il se situe dans l’univers de Ceux du mercure (Roman steampunk ambiance lovecraftienne à venir aussi chez Hydralune) et peut être lu indépendamment du roman éponyme.

Découvrez sa quatrième de couverture :

Un XIXe siècle différent. Une île : Kerys. D’un côté de l’étau, les Abominations qui l’assaillent, de l’autre, les intrépides brigades du mercure ; au milieu, les Kerysiens et leur caractère bien trempé. Joignez-vous à la mêlée au fil de six nouvelles riches en action et en humour !

Avec son Petit manuel à l’usage des distraits, le capitaine Honoré Rocheclaire espère faire de ses bleusailles des mercuriens accomplis. Mais le chemin semble long… Sans compter que sa soirée en ville prend un tour inattendu dans L’Abominable monstre du Victorien, quand lui et ses amis découvrent une Abomination qui évolue librement dans le fleuve. Les mercuriens arriveront-ils à arrêter le monstre avant qu’il ne s’attaque à des civils ?

Pendant ce temps, de l’autre côté de la mer, en Austrénie, Érika Zhaan, ravissante jeune femme et redoutable exterminatrice d’Abominations, tente de prendre un repos bien mérité. Hélas pour elle, les ennuis accourent et Les vacances d’Erika Zhaan promettent d’être mouvementées…

Puisqu’il n’y a pas de lutte sans science, l’émérite Maximilien Rocheclaire, inventeur de génie à qui l’on doit les androïdes, champion de la lutte contre les Abominations, s’adonne à ses loisirs annexes. L’Expérience qu’il s’apprête à mener pourrait se révéler… explosive.

Un recueil original et plein d’humour parfait pour l’été !

Bonne lecture !

Sortie de Nouvelles de Kerys (version numérique), de Catherine Loiseau

Le recueil de nouvelles, Nouvelles de Kerys, de Catherine Loiseau, sort aujourd’hui en version numérique gratuite ! Sa version papier sortira tout bientôt.

Nouvelles de Kerys est un recueil de 6 nouvelles steampunk. Il se situe dans l’univers de Ceux du mercure (Roman steampunk ambiance lovecraftienne à venir aussi chez Hydralune) et peut être lu indépendamment du roman éponyme.

Découvrez sa quatrième de couverture :

Un XIXe siècle différent. Une île : Kerys. D’un côté de l’étau, les Abominations qui l’assaillent, de l’autre, les intrépides brigades du mercure ; au milieu, les Kerysiens et leur caractère bien trempé. Joignez-vous à la mêlée au fil de six nouvelles riches en action et en humour !

Avec son Petit manuel à l’usage des distraits, le capitaine Honoré Rocheclaire espère faire de ses bleusailles des mercuriens accomplis. Mais le chemin semble long… Sans compter que sa soirée en ville prend un tour inattendu dans L’Abominable monstre du Victorien, quand lui et ses amis découvrent une Abomination qui évolue librement dans le fleuve. Les mercuriens arriveront-ils à arrêter le monstre avant qu’il ne s’attaque à des civils ?

Pendant ce temps, de l’autre côté de la mer, en Austrénie, Érika Zhaan, ravissante jeune femme et redoutable exterminatrice d’Abominations, tente de prendre un repos bien mérité. Hélas pour elle, les ennuis accourent et Les vacances d’Erika Zhaan promettent d’être mouvementées…

Puisqu’il n’y a pas de lutte sans science, l’émérite Maximilien Rocheclaire, inventeur de génie à qui l’on doit les androïdes, champion de la lutte contre les Abominations, s’adonne à ses loisirs annexes. L’Expérience qu’il s’apprête à mener pourrait se révéler… explosive.

Alors, aurez-vous le courage de découvrir ce monde étonnant !

Bonne lecture !

Précommande de D’Une Terre à Une Autre, d’Andréa Deslacs

Le tome 3 du cycle Heaven Forest, D’une Terre à Une Autre, est désormais disponible en précommande papier dans notre boutique.

Voici la quatrième de couverture :

Après une nuit à feu et à sang sur les quais, la journée de jeudi sera-t-elle plus calme à Darkwood et dans la Grande Forêt ? Sans doute pas…
Le Cerf et ses compagnons d’infortune ne sont pas au bout de leur peine dans leur quête au sein des bois sombres d’Another. Le danger les guette et peut se cacher derrière le moindre tronc.
Le périple de l’inspecteur Rhys Overlake, accompagné de la revêche veuve Lisbeth Other, n’est pas non plus une promenade de courtoisie. Les ruelles sordides du quartier de Filenza n’ont pas gagné leur surnom de « jungle » sans raison. Mais pour résoudre le mystère « Else Other », il faut être prêt à se frotter à d’inquiétants individus.
Ça s’agite vraiment en Heaven Forest. Les esprits s’échauffent et le spectre du passé et de la Grande Peste hante les esprits. Camps angéliques et sacrifiés resserrent leurs rangs et chacun se tient prêt.

À l’orée d’une possible nouvelle guerre, la vérité sur les meurtres des derniers jours paraît pourtant à portée de main.

Cet été, laissez-vous tenter par la ville de Darkwood et ses intrigues!

Bonne lecture !

C’est les soldes d’été chez Hydralune !

L’été arrive, et il est temps de prendre un peu de vacances ! Alors, pourquoi ne pas emporter avec vous quelques romans à lire sur le transat ?
Hydralune vous propose une partie de son catalogue à petits prix du vendredi 7 juillet au vendredi 28 juillet. N’hésitez plus, faites-vous plaisir !

Retrouvez en numérique pour 1 € le tome 1 du Soleil des Hommes ou de Heaven Forest, ainsi que le recueil de nouvelles Un Long chemin.

Et pour les amoureux du papier, le tome 1 du Soleil des Hommes est en solde à 13 €, celui de  Heaven Forest à 10 € et le recueil de nouvelles Un Long chemin à 7 €.

Bon été à tous,
L’équipe Hydralune.

Neverwhere, avis de lecture

Un avis de lecture de Stéphane Lesaffre. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Neil Gaiman. Ceux qui n’ont jamais entendu parler de cet auteur… ont tort. Auteur britannique de littérature fantastique, d’excellente réputation, Neil Gaiman, c’est à tout le moins celui qui a écrit, en collaboration avec le regretté Terry Pratchett, l’excellent « De bons présages », qui est un de mes romans préférés. Alors forcément, j’ai voulu en lire plus de lui. D’abord « American Gods » que j’ai dévoré. Ensuite, on m’a chaudement conseillé « Neverwhere », un de ses premiers romans, œuvre fondatrice de l’urban fantasy. Alors, comme je suis toujours preneur de recommandations avisées, ça a été mon récent livre de chevet. Et, tuons d’ores et déjà le suspense, j’ai été franchement déçu.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Version numérique d’Un long chemin disponible

La version numérique du recueil de nouvelles Un long chemin est disponible dans notre boutique !

Au programme, quatre nouvelles déjà parues dans diverses revues ainsi qu’une nouvelle inédite. Des textes de SFFF (Science Fiction, Fantasy, Fantastique) qui vous feront voyager, que ce soit à bord d’un train lancé pour le bout du monde ou d’un bateau perdu sur un océan sans fin de pétrole.

Bonne lecture !

Feuillets de cuivre, avis de lecture

Un avis de lecture d’Andréa Deslacs. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Dans le cadre des articles et interviews d’Etherval, ActuSF m’avait proposé de lire les Feuillets de cuivre de Fabien Clavel, publié en octobre 2015.

Je ne connais ni l’œuvre ni l’auteur, la présentation de l’ouvrage avait de la gueule avec sa très belle couverture épaisse et son titre cuivré en relief.

Le premier chapitre permet tout de suite de voir que l’auteur a du caractère au niveau du style. Les Feuillets se déroulent en France, à Paris, de 1872 à 1912. Nous sommes au sortir de la débâcle de la bataille de Sedan.

Il existe plusieurs tendances pour les romans XIXe : celle où l’auteur va choisir un parlé plutôt ancien et s’inspirer d’un vocabulaire d’époque, celle où l’auteur va prendre une formulation moderne pour son écriture et ses dialogues, et celle où l’auteur va garder un style avec un cachet ancien, mais sans le vocabulaire et en veillant à ne pas faire trop d’anachronismes de langage. La fin XIXe n’est pas si loin de nous, c’est l’époque de Zola, Balzac, Maupassant et compagnie. Des auteurs que nous avons lu à l’école et qui nous sont beaucoup plus familiers dans leur façon de s’exprimer qu’un Rabelais dans le texte original… Ici, nous sommes dans un XIXe siècle, un vrai, et il faudra un petit temps d’adaptation, mais il est également très agréable de renouer avec quelques expressions (ou injures) désuètes. Après tout, ce sont nos racines.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

La servante écarlate, avis de lecture

Un avis de lecture de Catherine Loiseau. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Ça faisait un petit moment qu’il fallait que je lise ce livre. C’est chose faite et j’ai pris une sacrée claque à la lecture.

Attention, je préviens tout de suite : ce n’est pas une lecture facile. Le style est assez étrange, très lyrique et descriptif par moment, très dépouillé à d’autres. L’histoire n’est pas linéaire vu que Defred, la narratrice, raconte tour à tour son quotidien et ses souvenirs. Beaucoup de choses reposent sur le non-dit, le lecteur est obligé de déduire par lui-même ce qui s’est passé. C’est aussi un roman très sombre, sur la perte de liberté et l’oppression (j’ai dû faire plusieurs pauses à la lecture parce que ça me flanquait le bourdon).

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Alice isn’t dead, avis de lecture

Un avis de lecture de Catherine Loiseau. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Une jeune femme conduit un camion à travers les États-Unis et parle à travers un enregistreur à Alice, son épouse disparue, présumée morte. Sauf qu’Alice, comme le titre l’indique, n’est pas morte, mais cachait bien des secrets à celle qui partageait sa vie. Des secrets que la narratrice est bien déterminée à découvrir, quitte à affronter bien des périls…

J’aime beaucoup les podcasts et série MP3 (je suis une grande fan de Naheulbeuk et de Reflets d’acide, notamment). Il y a quelque temps, j’ai découvert Alice isn’t dead, série en anglais, diffusée gratuitement sur Internet.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Sortie d’Un long chemin, de Julie Limoges

Le recueil de nouvelles Un long chemin est disponible en versions papier dans notre boutique !

Au programme, quatre nouvelles déjà parues dans diverses revues ainsi qu’une nouvelle inédite. Des textes de SFFF (Science Fiction, Fantasy, Fantastique) qui vous feront voyager, que ce soit à bord d’un train lancé pour le bout du monde ou d’un bateau perdu sur un océan sans fin de pétrole.

Bonne lecture !

Ilium et Olympos, avis de lecture

Un avis de lecture de Chriss Apadémak. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Le diptyque Ilium et Olympos est mon histoire préférée. L’intrigue n’est pas résolue d’ici la fin du premier tome, il vous faudra lire les deux tomes.

L’histoire se déroule dans un futur lointain, dans lequel le système solaire a été colonisé. D’un côté, une race de robots intelligents demeure dans d’anciennes colonies humaines, comme celle de la lune d’Io. De l’autre, les dieux grecs ont terraformé Mars et s’amusent à recréer la fameuse guerre de Troie de la légende homérique. De plus, une nouvelle humanité vit sur Terre, ne sachant lire ni mener seule des tâches domestiques, recourant fréquemment à des « fax » de téléportation, surtout quand il s’agit de courir de fête en fête. Leur cycle de vie ne correspond pas non plus au nôtre. Oui, les événements ont pris une tournure bien étrange par rapport à notre XXIe siècle.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Le Septième Guerrier-Mage, avis de lecture

Un avis de lecture de AF Lune. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis ». 

Tout le monde a connu ce moment où, pris d’une profonde soif de lecture, on part cueillir un ouvrage à même de l’étancher. La dernière fois que cette envie m’a attrapé, je me suis retrouvé avec un roman poche intitulé : Le Septième Guerrier-Mage de Paul Beorn. Un titre sans grande originalité, je dois dire. Guerrier-Mage, héroïque fantasy à tous les coups. Pour le chiffre sept, un chiffre étrange, magique et biblique au même titre que le 6, 10, 12, 40 et 69. Quoique j’ai un doute quant au dernier…

Mais un titre ne reste qu’un titre et par le passé je me suis souvent confronté à certains très communs qui cachaient une petite merveille couchée sur le papier.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Sortie de Solitudes et Sacrifices, d’Andréa Deslacs

Le tome 2 du cycle Heaven Forest, Solitudes et Sacrifices, est maintenant disponible en versions numérique et papier dans notre boutique !
Venez visiter le chaleureux port de Darkwood et déguster sa fameuse bière, la Guestmore ! Attention où vous mettez les pieds, cependant, les quais recèlent quelques surprises…

Bonne lecture !

La roue du temps – Avis de lecture

Un avis de lecture de Catherine Loiseau. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis »

La roue du temps, qu’est-ce que c’est ?
Il s’agit d’une des plus massives saga de fantasy : 14 tomes, plus une préquelle, des milliers et des milliers de pages.

L’histoire est simple : Rand, simple fermier, découvre qu’il est la réincarnation du Dragon, figure légendaire du Premier Âge. Rand est appelé à une grande destinée vu qu’il doit mener les armées de la Lumière jusqu’à Tarmon Gaidon, la bataille finale, afin de défaire une fois pour toutes le Ténébreux.

Alors oui, je sais, on est encore dans une histoire du bien contre le mal. La prémisse de base rappelle fortement le Seigneur des anneaux, ainsi qu’une bonne partie de la production littéraire en fantasy.

Pour lire la suite de cet article, c’est par ici.

Les lumières de l’Amalou – Avis de lecture

Un avis de lecture de Julie Limoges. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis ». 

C’est de nouveau mon tour de vous présenter une œuvre qui m’est chère et qui m’a influencée dans mon parcours d’écrivain. Après un manga, Dômu, je reviens dans l’Hexagone pour vous parler d’une bande dessinée bien de chez nous : les Lumières de Lamalou.

Créée par Christophe Gibelin, au scénario, et Claire Wendling, au dessin, cette série comptant cinq tomes est sortie chez Delcourt entre 1990 et 1996. Un premier intégral est paru en 1997 (une très belle édition que je possède), puis d’autres en 2004 et 2013. Cette œuvre, la première pour les deux artistes, connaîtra un succès immédiat et recevra des prix au festival d’Angoulême.

Le résumé de l’éditeur est une bonne entrée en matière pour s’insérer dans l’histoire complexe de ce conte à la fois poétique et d’une grande violence.

Pour lire la suite de cet article, c’est par ici.

La Patrouille du temps – Avis de lecture

Un avis de lecture de Stéphane Lesaffre. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis ». 

Parce qu’on ne lit jamais assez de classiques, une amie bien intentionnée m’a offert un jour les deux premiers volumes (sur quatre) de « La Patrouille du temps » de Poul Anderson, série qui remonte, pour les premiers textes, à 1955.

Ce sont des recueils de nouvelles, un format qui me convient (qui l’eût cru ?). On peut picorer, goûter, revenir plus tard. On sait, quand on a confiance en l’auteur, que si parfois un texte enchante moins, le suivant, lui, sera à la hauteur.

Pour lire la suite de cet article, c’est par ici.

Les packs de Noël sont là !

L’équipe est heureuse de vous proposer les packs de Noël afin de vous faire découvrir les romans de notre catalogue à moindre coût. Ainsi, pour tout achat de Nuit de cendres ou Darkwood en version papier, la version numérique de l’autre roman vous est offerte !

Vous trouverez les packs dans la boutique.

Joyeux Noël à tous et bonnes fêtes de fin d’année avec Hydralune !

Le Paris des merveilles – Avis de lecture

Un avis de lecture de Catherine Loiseau. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis ». 

Il est des livres comme ça qu’on aime à lire, relire, quelquefois entièrement, d’autres fois pour quelques passages. La série « Le Paris des merveilles » de Pierre Pevel fait pour moi partie de ces livres.

Le Paris des merveilles se compose de trois tomes (enfin, pour l’instant, je ne désespère pas que l’auteur en écrive d’autres) : Les Enchantements d’Ambremer, L’Élixir d’oubli et Le Royaume Immobile.
Il s’agit d’une série steampunk uchronique, où les fées ont pris contact avec les hommes et où l’humanité a donc évolué de manière différente. Dans ce Paris 1900, les fées et les elfes côtoient les hommes, les cylindrées croisent des gnomes à bicyclettes et les promeneurs peuvent aller deviser avec les arbres philosophes des grands parcs, ou admirer le vol des chats ailés.

Pour lire la suite de cet article, c’est par ici.

Dômu – Avis de lecture

Un avis de lecture de Julie Limoges. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis ». 

Je ne m’en cache pas, j’ai été bien plus influencée par le cinéma et la bande dessinée que par la littérature. Alors, quand j’ai dû choisir une œuvre qui me tient à cœur pour la présenter ici, c’est naturellement vers ces médias que je me suis tournée. J’ai jeté mon dévolu sur un manga peu connu de par chez nous, mais dont l’auteur l’est beaucoup plus.

En effet, avant de travailler sur Akira, son manga le plus célèbre, Katsuhiro Otomo proposa Dômu, une nouvelle graphique originalement publiée dans Weekly Young Magazine à partir du 19 janvier 1980.

Pour lire la suite de cet article, c’est par ici.

Calendrier des sorties de septembre

La sortie des romans Darkwood (Heaven Forest T1) et Nuit de Cendres (Le soleil des hommes T1) se fera en quatre temps :

– le 23 septembre : sortie des versions numériques
– les 24-25 septembre : prévente des versions papier sur le salon des Aventuriales de Ménétrol
– le 26 septembre : sortie des versions papier sur le site Hydralune
– fin septembre / début octobre : sortie des versions papier sur Amazon

Nous dédicacerons avec plaisir les exemplaires papier achetés sur le stand ou dans la boutique Hydralune !

Hydralune sera aux Aventuriales de Ménétrol

Vous pourrez nous trouver sur le stand d’Etherval, qui nous accueille généreusement. Les romans Darkwood et Nuit de cendres seront en prévente !
N’hésitez pas à passer nous voir pour faire dédicacer vos ouvrages, en acheter d’autres, ou même juste pour discuter. Nous ne mordons pas, les dragons sont juste là pour la déco !

Au plaisir de vous rencontrer,
l’équipe d’Hydralune.

  • Heaven Forest : du 22 au 24 septembre, même les Saints n'en reviennent pas !

Bienvenue chez Hydralune, la Fabrique à Chimères

cropped-hydralune_logo_miyu.png

Notre collectif d’écrivains vous propose de découvrir les œuvres de science-fiction, fantasy, fantastique que nous soutenons. 
Que cela soit celles issues de nos plumes et proposées dans nos collections (section romans et boutique), ou celles d’autres auteurs dont nous avons apprécié les univers (section lecture d’auteurs).