Tome 2 : Six plus Six plus Un [Sorti le 25 juin 2019]

Le Thésaurus de Heaven Forest proclame, dans ses pages, l’affrontement immémorial des six Anges des brouillons contre les six Saints des humains, pour le contrôle des portes entre les mondes. Après vingt années de pause, le conflit a repris en Heaven Forest, avec d’anciens et de nouveaux protagonistes. Des alliances se nouent ; les dissensions deviennent plus fortes que jamais. Chaque camp compte les siens, mais seront-ils tous présents au moment clef de lever sa lance ou d’étendre ses ailes ?

Si la population vit dans l’ignorance bienheureuse de leur histoire écrite par les anciens vainqueurs, les actions des différents clans ne passent pas inaperçues. L’équipe de l’inspecteur Overlake perçoit certaines vérités, sous le voile de mensonges qui couvre la ville, et n’entend pas de rester inactive. De simples mortels peuvent-ils faire trembler des êtres maîtrisant la foudre ?

Quant au Magister, si l’ombre de la mort pèse toujours sur ses épaules, il se souvient des actions de son prédécesseur pour éviter le drame lors de la dernière guerre. Dans les circonstances actuelles, le Cerf aura-t-il assez de pouvoir pour affronter les forces en présence ?

 
Lire les premières pages
 

Kaya sentait un tremblement courir le long de ses membres et même sur son visage, tandis qu’elle se tassait dans un coin de la salle. Ses mains étaient liées dans le dos par de l’ycor. Elle avait du mal à inspirer, non pas à cause de son corset, mais parce que sa poitrine restait bloquée et refusait qu’elle prenne une grande bouffée d’air. Ou de lâcher un sanglot involontaire. Ça, il ne le fallait pas. Elle avalait sans cesse sa salive pour garder la bouche close et que ses lèvres ne laissent rien échapper. Ses yeux non plus ne jouaient pas le jeu. Ils étaient humides, piqués, mais ce n’était pas le moment de pleurer ni de paraître faible.
Madison avait été jetée dans un coin de la pièce, sans considération pour son état de femme enceinte prête à accoucher d’ici quelques semaines. Elle n’était toujours pas sortie de sa transe et reposait sur le plancher en un tas confus aux bras ligotés fermement au moyen d’ycor. Kaya ne trouverait pas de soutien du côté de la jeune elfe blonde. Au contraire, elle devait tout faire pour que nul ne s’intéresse à la sylvestre. Surtout pas leur principal bourreau… Kaya releva ses yeux du sol.
Debout devant elle, Cyan la fixait avec dégoût. Le fait que son regard filait parfois à droite, tandis que sa seconde pupille la fixait de sa noirceur déstabilisait Kaya. Et puis, c’était quelque chose d’étudier un dossier sur quelqu’un, d’en voir des photographies ou des portraits rapides au fusain, mais c’était tout autre chose de se trouver recroquevillée à ses pieds !