L’application de lecture Rocambole

Par Rachel Fleurotte.

Après avoir entendu parler à plusieurs reprises de l’application de lecture Rocambole, j’ai sauté le pas récemment, à l’occasion d’une promotion pour un abonnement d’un an.

J’avais déjà l’habitude de lire mes ebooks sur mon téléphone portable, ce n’était donc pas un grand changement pour moi.

Le principe de Rocambole est de proposer des séries en les quantifiant en temps de lecture, avec des épisodes qui se lisent en 5 minutes environ. La taille de la série est indiquée sur la fiche de présentation, ce qui permet de savoir tout de suite s’il s’agira d’une lecture courte (certaines séries font 35 minutes) ou plus longues (jusqu’à 1 heure 45 minutes, voire plus s’il y a plusieurs saisons).

L’application propose tous les genres de lecture, des différents domaines de la fiction à des textes historiques, des essais, des biographies.

De nouvelles séries sortent chaque semaine et permettent de découvrir de nouveaux auteurs. J’en connaissais certains, d’autres non, et je me laisse porter par les résumés pour choisir mes lectures.

J’ai très vite été prise au jeu des épisodes, d’autant que je lis la majeure partie du temps pendant mes trajets pour aller au travail, donc des épisodes de 5 minutes sont parfaits… sauf que très vite, j’ai réalisé que chaque fin d’épisode (ou presque) se termine sur un cliffhanger et que je n’ai qu’une envie, aller au suivant… Je n’ai pas encore raté ma station de métro ou de bus, mais il s’en est parfois fallu de peu.

Pour l’instant, j’ai lu 8 séries, essentiellement dans mes genres de prédilection, la SFFF et le thriller, mais j’ai aussi apprécié une série humoristique et un auteur qui parlait de son expérience, dans laquelle je me suis retrouvée sur certains points (Vis ma vie d’auteur de Stéphane Pavanelli).

Voici les séries qui m’ont le plus marquée jusqu’à présent et que je conseille :

– un dîner temporel presque parfait de Fred Marty, ou comment mélanger le principe d’une émission de télévision connue avec les voyages temporels ; je connaissais déjà l’auteur et certains de ses textes, j’ai retrouvé sa plume avec bonheur dans cette série déjantée et très réussie.

– Code muse d’Adrien Debesson : une histoire fantastique qui tourne autour de la magie et d’une organisation secrète qui fait tout pour la cacher au commun des mortels. La série est la plus longue que j’aie lue, avec 21 épisodes très rythmés qui enchaînent l’action et les retournements de situation ; j’ai eu beaucoup de mal à la lâcher dès que j’y ai plongé, et je l’ai dévorée.

– L’ancre noire de Tina Bartoli : un thriller qui commence autour de l’écriture et prend une nouvelle direction au fur et à mesure que l’histoire se déroule ; pour l’instant, il y a deux saisons, j’attends la troisième avec impatience, vu ce qu’annonce l’autrice dans le dernier épisode de la saison 2. Là aussi, le rythme est prenant et j’ai enchaîné les épisodes.

Pour conclure, Rocambole est une très belle découverte, une façon de lire un peu différente qui mise sur le principe des formats courts et des séries par épisodes, et qui offre de très bons moments de lecture.

De plus, le site propose une offre d’essai gratuite de 14 jours, qui permet de découvrir l’application avant de s’engager.