La musique du Soleil des hommes

Comme Catherine et nombre de mes confrères, la musique joue un rôle primordial dans la conception et l’écriture de mes romans.

En revanche, pour ma part, je ne peux pas écrire en écoutant de la musique. Je suis tellement emportée par la mélodie et les paroles que je me retrouve souvent en état de contemplation, pensant à tout autre chose que le texte qui attend en vain que je tape la suite sur le clavier.

J’écoute donc surtout de la musique quand je crée ma trame ou les scènes sur un brouillon on dans ma tête. Cela peut être dans la voiture, sous la douche, quand je taille les rosiers et même quand je fais les papiers administratifs…

Pour le soleil des hommes, j’écoute surtout des musiques épiques, sombres ou aériennes. Elles collent bien aux côtés désespéré et pressant de l’intrigue (qui se passent sur quelques dizaines d’heures), mais aussi à la frustration et à la mélancolie que ressentent les protagonistes.

Dans cette sélection très hétéroclite, on peut y trouver des BO de film ou de jeux vidéo, du rock ou encore de la musique électronique.

Pour commencer, un groupe que j’aime énormément ! Je ne peux hélas pas mettre les dizaines de chansons que j’adore d’eux…

Puis quelques chansons qui reviennent très souvent quand je travaille sur le SdH.

Ce n’est pas un secret que je joue beaucoup, et il y a tellement de superbes OST dans les jeux vidéo que je ne mets que quelques exemples que j’ai écouté la semaine dernière en bossant !

(oui, je sais… )