Mise en avant
  • Un long chemin, recueil de nouvelles - disponible en version numérique et papier.

Bienvenue chez Hydralune, la Fabrique à Chimères

cropped-hydralune_logo_miyu.png

Notre collectif d’écrivains vous propose de découvrir les œuvres de science-fiction, fantasy, fantastique que nous soutenons. 
Que cela soit celles issues de nos plumes et proposées dans nos collections (section romans et boutique), ou celles d’autres auteurs dont nous avons apprécié les univers (section lecture d’auteurs).

Neverwhere, avis de lecture

Un avis de lecture de Stéphane Lesaffre. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Neil Gaiman. Ceux qui n’ont jamais entendu parler de cet auteur… ont tort. Auteur britannique de littérature fantastique, d’excellente réputation, Neil Gaiman, c’est à tout le moins celui qui a écrit, en collaboration avec le regretté Terry Pratchett, l’excellent « De bons présages », qui est un de mes romans préférés. Alors forcément, j’ai voulu en lire plus de lui. D’abord « American Gods » que j’ai dévoré. Ensuite, on m’a chaudement conseillé « Neverwhere », un de ses premiers romans, œuvre fondatrice de l’urban fantasy. Alors, comme je suis toujours preneur de recommandations avisées, ça a été mon récent livre de chevet. Et, tuons d’ores et déjà le suspense, j’ai été franchement déçu.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Ce ne sera pas si simple, avis de lecture

Un avis de lecture d’Iphégore Ossenoire. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ».

Il est des romans qui traînent sur les étagères quelque temps avant qu’on ose enfin le prendre en main, pas trop sûr de ce que l’on va y trouver, mais pour lesquels le moment est venu. La situation peut tout à fait se transposer aux méandres de mon disque dur, et c’est ainsi que j’ai trébuché sur la version numérique de Ce ne sera pas si simple, d’Annie l’Italien aux Éditions Druide. Oui, l’éditeur du logiciel d’aide à l’écriture Antidote a depuis quelques années déjà publié des livres, et j’avais reçu celui-ci à l’occasion d’une mise à jour de ce fidèle compagnon d’écriture.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Version numérique d’Un long chemin disponible

La version numérique du recueil de nouvelles Un long chemin est disponible dans notre boutique !

Au programme, quatre nouvelles déjà parues dans diverses revues ainsi qu’une nouvelle inédite. Des textes de SFFF (Science Fiction, Fantasy, Fantastique) qui vous feront voyager, que ce soit à bord d’un train lancé pour le bout du monde ou d’un bateau perdu sur un océan sans fin de pétrole.

Bonne lecture !

Feuillets de cuivre, avis de lecture

Un avis de lecture d’Andréa Deslacs. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Dans le cadre des articles et interviews d’Etherval, ActuSF m’avait proposé de lire les Feuillets de cuivre de Fabien Clavel, publié en octobre 2015.

Je ne connais ni l’œuvre ni l’auteur, la présentation de l’ouvrage avait de la gueule avec sa très belle couverture épaisse et son titre cuivré en relief.

Le premier chapitre permet tout de suite de voir que l’auteur a du caractère au niveau du style. Les Feuillets se déroulent en France, à Paris, de 1872 à 1912. Nous sommes au sortir de la débâcle de la bataille de Sedan.

Il existe plusieurs tendances pour les romans XIXe : celle où l’auteur va choisir un parlé plutôt ancien et s’inspirer d’un vocabulaire d’époque, celle où l’auteur va prendre une formulation moderne pour son écriture et ses dialogues, et celle où l’auteur va garder un style avec un cachet ancien, mais sans le vocabulaire et en veillant à ne pas faire trop d’anachronismes de langage. La fin XIXe n’est pas si loin de nous, c’est l’époque de Zola, Balzac, Maupassant et compagnie. Des auteurs que nous avons lu à l’école et qui nous sont beaucoup plus familiers dans leur façon de s’exprimer qu’un Rabelais dans le texte original… Ici, nous sommes dans un XIXe siècle, un vrai, et il faudra un petit temps d’adaptation, mais il est également très agréable de renouer avec quelques expressions (ou injures) désuètes. Après tout, ce sont nos racines.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

La servante écarlate, avis de lecture

Un avis de lecture de Catherine Loiseau. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Ça faisait un petit moment qu’il fallait que je lise ce livre. C’est chose faite et j’ai pris une sacrée claque à la lecture.

Attention, je préviens tout de suite : ce n’est pas une lecture facile. Le style est assez étrange, très lyrique et descriptif par moment, très dépouillé à d’autres. L’histoire n’est pas linéaire vu que Defred, la narratrice, raconte tour à tour son quotidien et ses souvenirs. Beaucoup de choses reposent sur le non-dit, le lecteur est obligé de déduire par lui-même ce qui s’est passé. C’est aussi un roman très sombre, sur la perte de liberté et l’oppression (j’ai dû faire plusieurs pauses à la lecture parce que ça me flanquait le bourdon).

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Alice isn’t dead, avis de lecture

Un avis de lecture de Catherine Loiseau. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Une jeune femme conduit un camion à travers les États-Unis et parle à travers un enregistreur à Alice, son épouse disparue, présumée morte. Sauf qu’Alice, comme le titre l’indique, n’est pas morte, mais cachait bien des secrets à celle qui partageait sa vie. Des secrets que la narratrice est bien déterminée à découvrir, quitte à affronter bien des périls…

J’aime beaucoup les podcasts et série MP3 (je suis une grande fan de Naheulbeuk et de Reflets d’acide, notamment). Il y a quelque temps, j’ai découvert Alice isn’t dead, série en anglais, diffusée gratuitement sur Internet.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Sortie d’Un long chemin, de Julie Limoges

Le recueil de nouvelles Un long chemin est disponible en versions papier dans notre boutique !

Au programme, quatre nouvelles déjà parues dans diverses revues ainsi qu’une nouvelle inédite. Des textes de SFFF (Science Fiction, Fantasy, Fantastique) qui vous feront voyager, que ce soit à bord d’un train lancé pour le bout du monde ou d’un bateau perdu sur un océan sans fin de pétrole.

Bonne lecture !

Ilium et Olympos, avis de lecture

Un avis de lecture de Chriss Apadémak. Souvenez-vous :  « autant de têtes, autant d’avis ». 

Le diptyque Ilium et Olympos est mon histoire préférée. L’intrigue n’est pas résolue d’ici la fin du premier tome, il vous faudra lire les deux tomes.

L’histoire se déroule dans un futur lointain, dans lequel le système solaire a été colonisé. D’un côté, une race de robots intelligents demeure dans d’anciennes colonies humaines, comme celle de la lune d’Io. De l’autre, les dieux grecs ont terraformé Mars et s’amusent à recréer la fameuse guerre de Troie de la légende homérique. De plus, une nouvelle humanité vit sur Terre, ne sachant lire ni mener seule des tâches domestiques, recourant fréquemment à des « fax » de téléportation, surtout quand il s’agit de courir de fête en fête. Leur cycle de vie ne correspond pas non plus au nôtre. Oui, les événements ont pris une tournure bien étrange par rapport à notre XXIe siècle.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Le Septième Guerrier-Mage, avis de lecture

Un avis de lecture de AF Lune. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis ». 

Tout le monde a connu ce moment où, pris d’une profonde soif de lecture, on part cueillir un ouvrage à même de l’étancher. La dernière fois que cette envie m’a attrapé, je me suis retrouvé avec un roman poche intitulé : Le Septième Guerrier-Mage de Paul Beorn. Un titre sans grande originalité, je dois dire. Guerrier-Mage, héroïque fantasy à tous les coups. Pour le chiffre sept, un chiffre étrange, magique et biblique au même titre que le 6, 10, 12, 40 et 69. Quoique j’ai un doute quant au dernier…

Mais un titre ne reste qu’un titre et par le passé je me suis souvent confronté à certains très communs qui cachaient une petite merveille couchée sur le papier.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.

Sortie de Solitudes et Sacrifices, d’Andréa Deslacs

Le tome 2 du cycle Heaven Forest, Solitudes et Sacrifices, est maintenant disponible en versions numérique et papier dans notre boutique !
Venez visiter le chaleureux port de Darkwood et déguster sa fameuse bière, la Guestmore ! Attention où vous mettez les pieds, cependant, les quais recèlent quelques surprises…

Bonne lecture !

Les Héros meurent aussi, avis de lecture

Un avis de lecture d’Andréa Deslacs. Souvenez-vous : « autant de têtes, autant d’avis ». 

Il est des livres que je n’achète que pour les prêter. Or, avec « Les Héros meurent aussi », je n’ai fait que des lecteurs et amis heureux.
Action, aventure et complots sont de tout temps trois axes qui me ravissent dans la découverte d’une histoire. Quand les touches d’humour s’en mêlent, je suis aux anges. Quant à un double univers entre SF et fantasy classique mais urbaine, il y a de quoi plaire aux uns et aux autres. Un mélange qui peut paraître étonnant, mais qui s’inspire pourtant de thèmes très importants dans les années 1980-2006.

Et pour en savoir plus sur cet article, c’est par ici.